•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Code vestimentaire discriminatoire envers les filles, selon un père

Le code vestimentaire de l'école Davin interdit aux élèves de porter ce genre de vêtement.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Mis à jour le 

Un père dénonce le code vestimentaire de l'école Davin à Regina. Il juge que le règlement de l'école vise injustement les filles et leur inculque le sentiment de honte de leur corps.

Eagleclaw Thom soutient que le règlement de l'école Davin inculque aux jeunes filles la honte de leur corps.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Eagleclaw Thom soutient que le règlement de l'école Davin inculque aux jeunes filles la honte de leur corps.

Photo : ICI Radio-Canada

Eagleclaw Thom a été choqué quand sa fille de 10 ans lui a dit qu'elle devait préparer ses vêtements pour aller à l'école le lendemain, puisque la moitié d'entre eux contrevenaient au règlement de l'école.

« Je ne peux pas porter de shorts, ni quoi que ce soit qui montre mes épaules », a-t-elle dit à son père.

Le directeur avait visité sa classe de 4e année pour rappeler que le règlement de l'école Davin interdit que les épaules et les genoux des élèves soient découverts.

Le message qui est véhiculé dérange M. Thom.

« Elle devrait se couvrir pour les autres parce qu'elle devrait avoir honte de montrer ses épaules. Je ne crois pas qu'une [fillette] de 10 ans devrait apprendre une telle leçon », souligne le père.

Le porte-parole du conseil des écoles publiques de Regina, Terry Lazarou, soutient de son côté que le code vestimentaire de l'école Davin est en vigueur depuis 10 ans, qu'il n'est pas discriminatoire et vise uniquement à encourager le respect.

Il fait valoir que le directeur qui est allé parler du règlement dans la classe de 4e année ne faisait qu'un rappel à cause des températures chaudes des dernières semaines.

Il ajoute que peu de parents ont exprimé des préoccupations avec les règlements en place. Le conseil scolaire se dit ouvert au dialogue et prêt à modifier les règlements si les parents le souhaitent.

Comme l'école Davin, le Conseil des écoles fransaskoises impose des « chandails, gilets qui couvrent presque la totalité de l'épaule » dans son code de vie, mais chaque école a son propre règlement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Société