•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'uniforme pour les écoliers de Pointe-du-Lac

Radio-Canada

À compter de l'automne, il y aura un uniforme à l'école primaire de Pointe-du-Lac, à Trois-Rivières.

Les parents ont été consultés l'automne dernier et ils se sont prononcés en faveur du projet.

Le port de l'uniforme sera optionnel à la prochaine rentrée, mais deviendra obligatoire en 2016-2017.

L'uniforme ne sera constitué que du haut, de sorte que les enfants pourront continuer à porter le pantalon ou la jupe de leur choix.

Les chandails et les vestes coûteront entre 21 dollars et 30 dollars.

La compagnie qui les produira et l'école de Pointe-du-Lac travailleront de pair pour atténuer les impacts des coûts.

Le directeur de l'école affirme que lorsqu'il s'est retrouvé à la tête de l'établissement, il y a trois ans, des parents réclamaient déjà une telle mesure. Aujourd'hui, Mario Tessier considère que les avantages de l'uniforme sont multiples. « Un des éléments, c'est le sentiment d'appartenance à l'école. Il y a aussi le fait de ne pas avoir de différence de classes sociales. Vous pouvez avoir des arguments en termes de sécurité également. Si on fait une sortie avec les élèves et qu'ils ont tous l'uniforme, c'est sûr que c'est bien facile de les retracer dans des grands groupes! », explique Mario Tessier.

Il y a sept ans, quand il était directeur de l'école primaire de Louiseville, Mario Tessier avait aussi mis en place le port de l'uniforme. Cela est toujours en vigueur aujourd'hui.

Ailleurs, dans les écoles primaires de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, il y a un uniforme, notamment à l'école Sainte-Thérèse, à Trois-Rivières.

Dans d'autres écoles, où il n'y a pas d'uniforme, il arrive qu'il y ait un code vestimentaire. C'est le cas à l'école Cardinal-Roy.

Mauricie et Centre du Québec

Société