•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le « Compostelle gaspésien » à la croisée des chemins

Une randonneuse dans le Le Sentier international des Appalaches

Le « Compostelle gaspésien » à la croisée des chemins

Photo : Radio-Canada / Archives

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Sentier international des Appalaches (SIA) est à la croisée des chemins. Au moment où il est sur le point d'obtenir une reconnaissance internationale, le sentier qu'on surnomme le « Compostelle gaspésien » fait face à un manque chronique de financement qui pourrait compromettre son avenir.

Le SIA, section Québec, deviendra cet automne le tout premier itinéraire de Grande Randonnée en Amérique du Nord, appelé le GR A1. Le sentier sera officiellement jumelé à la France.

Toutefois, le temps presse, selon les responsables du sentier. La plupart des sentiers sont présentement fermés et risquent de ne pas être remis en état à temps pour la visite de la Fédération française de la randonnée pédestre, qui sera sur place le 2 octobre pour homologuer le parcours québécois de 650 kilomètres relie Forillon à la Matapédia.

Le vice-président de la section québécoise du SIA, Jean-Marc Hardy, estime qu'entre 150 et 200 kilomètres de sentiers ont besoin d'être nettoyés. L'organisme a besoin de 100 000 $ pour compléter ces travaux.

En attendant une réponse du gouvernement du Québec, le SIA lance une campagne de financement dans le but de recueillir 8000 dollars.

« Si on n'a pas de réponse rapide, ça veut dire que la saison qui s'annonce est à toute fin pratique annulée. »

— Une citation de  Jean-Marc Hardy vice-président, SIA-Québec

Si l'organisme ne peut trouver l'argent pour réaliser les travaux, le sentier sera fermé et c'est son avenir qui pourrait se jouer.

D'après le reportage de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec