•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La santé mentale, principale préoccupation du Réseau Santé en français en Saskatchewan

Illustration de la santé mentale

La santé mentale à l'ordre du jour à l'occasion du Forum Santé en français»

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Réseau Santé en français de la Saskatchewan (RSFS) a décidé de concentrer ses efforts pour les années à venir sur les façons d'améliorer les services en santé mentale pour les francophones de la province.

Le directeur du RSFS Roger Gauthier estime que les francophones en milieu minoritaire sont plus à risque de développer des problèmes de santé mentale. L'enjeu est particulièrement crucial pour les personnes âgées et les nouveaux arrivants francophones qui ont souvent beaucoup de difficulté à obtenir des traitements dans leur langue maternelle, selon M. Gauthier.

« On sait pertinemment que quand ça vient à l'offre de services [en santé mentale] présentement on ne trouve presque rien en Saskatchewan », souligne Roger Gauthier.

Le Forum Santé en français qui se tient en fin de semaine explorera des pistes de solution comme la formation d'intervenants de premiers soins en santé mentale avec la consultante Francine Proulx-Kenzle et la psychologue Jacqueline Hounjet. L'objectif d'une telle formation de deux jours est d'amener des francophones à reconnaître les symptômes de problèmes de santé mentale et à agir en première ligne.

« J'aimerais voir des personnes formées dans des écoles, dans les foyers, j'aimerais voir des personnes dans une réunion être capables d'agir si la personne à côté d'elle a une attaque de panique », souligne Francine Proulx-Kenzle.

Les participants au forum pourront aussi entendre samedi la commissaire à la santé mentale et aux problèmes de dépendance de la Saskatchewan qui parlera de son Plan d'action en matière de santé mentale dans la province déposé en décembre dernier.

D'après les informations de Pascale Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !