•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

600 $ d'amende pour avoir fait de la motoneige dans une zone protégée d'un parc national

Des motoneigistes ont écopé de fortes amendes, cette semaine, pour avoir circulé en motoneige dans un secteur interdit du parc national Gros Morne, à T.-N.-L.
Des motoneigistes ont écopé de fortes amendes, cette semaine, pour avoir circulé en motoneige dans un secteur interdit du parc national Gros Morne, à T.-N.-L. Photo: Malcolm Pittman
Radio-Canada

Des motoneigistes ont appris à leurs dépens, récemment, que certains sentiers du parc national Gros Morne, sur la côte ouest de Terre-Neuve, leur sont interdits.

Un groupe de motoneigistes circulait dans un secteur du parc surnommé Southern Gulch, à la fin janvier, lorsqu'ils ont été interceptés par deux gardiens du parc.

Les motoneigistes sont tombés des nues parce qu'ils utilisent les sentiers du parc sans être inquiétés depuis 30 ans. En fait, ils ont la permission de circuler dans certains sentiers à condition d'obtenir un permis. Ce qu'ils ignoraient, c'est que certains secteurs du parc leur sont complètement interdits.

C'est le cas d'un secteur appelé Tablelands, qui est protégé à cause de ses formations géologiques uniques.

Mardi, six contrevenants ont été condamnés à payer une amende de 600 $ et à faire 25 heures de travaux communautaires dans le parc pour avoir circulé en motoneige dans une zone protégée.

L'un d'entre eux, Yvan Roy Sutherland, croit que les zones interdites devraient être mieux identifiées. « Il faut faire plus d'éducation, dit-il. Il faudrait une affiche précisant que vous n'avez pas le droit d'entrer dans cette zone à moins d'avoir un permis ou d'être un résident local [...] D'autant plus que cet endroit attire les touristes aussi. C'est un endroit merveilleux! »

Acadie

Société