•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travaux de l’usine de traitement des eaux usées vont bon train à Regina

La nouvelle usine pourra traiter près de deux fois plus d'eaux usées que l'usine actuelle de Regina.

La nouvelle usine pourra traiter près de deux fois plus d'eaux usées que l'usine actuelle de Regina. Sa construction doit être terminée en décembre 2016.

Photo : ICI Radio-Canada/Yascha Wecker

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Près de la moitié des travaux sont terminés à la nouvelle usine de traitement des eaux usées de Regina. Le maire Michael Fougere soutient que la construction est achevée à 40 % et que l'échéancier est respecté, tout comme le budget prévu de 181 millions de dollars.

Le maire assure que les contribuables ne feront pas les frais d'éventuels dépassements de coûts ou de retards dans les travaux et ajoute qu'EPCOR Water Prairies, l'entreprise responsable de travaux, en est bien consciente.

Le partenariat public-privé signé avec la Ville prévoit qu'EPCOR assurera l'exploitation et l'entretien de l'usine pour les 30 premières années.

La fin des travaux est prévue pour décembre 2016.

Une usine plus performante et plus verte

La nouvelle usine de traitement des eaux usées permettra de traiter 196 000 litres d'eaux usées par jour, soit près du double de la capacité de l'usine actuelle, selon EPCOR. De plus, elle utilisera moins de produits chimiques afin de garantir une meilleure qualité d'eau et respecter les normes environnementales.

Un porte-parole d'EPCOR souligne que des nouveaux procédés permettront de mieux éliminer les éléments fertilisants qui favorisent la multiplication d'algues, comme le phosphore et l'azote, en aval de l'usine de traitement.

Le maire Michael Fougere indique aux journalistes qui visitent le chantier de construction que les travaux de l'usine de traitement des eaux usées respectent l'échéancier.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire Michael Fougere indique aux journalistes qui visitent le chantier de construction que les travaux de l'usine de traitement des eaux usées respectent l'échéancier.

Photo : ICI Radio-Canada/Yascha Wecker

Aussi, le traitement aux rayons ultraviolets, plus efficace, permettra d'éliminer les agents pathogènes comme la bactérie E.coli et différents types de virus.

La nouvelle usine satisfera toutes les nomes et comptera parmi les meilleures usines de l'Amérique du Nord, fait valoir Stephen Stanley, premier vice-président d'EPCOR Water Prairies Inc.

D'après le reportage de Yascha Wecker

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !