•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse des droits de scolarité contestée à l'Université d'Ottawa

Le campus de l'Université d'Ottawa. (26-05-15)

Le campus de l'Université d'Ottawa. (26-05-15)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les étudiants canadiens de l'Université d'Ottawa devront payer en moyenne 3 % de plus l'automne prochain pour assister à leurs cours. Le Bureau des gouverneurs vient de décréter cette mesure.

Cette dixième hausse des droits de scolarité en dix ans irrite la Fédération étudiante de l'Université d'Ottawa, qui réclame un meilleur financement public. Le regroupement affirme que la direction à refusé d'envoyer une lettre conjointe en ce sens au gouvernement de l'Ontario.

« C'est tout à fait injuste. Depuis 2006, [la hausse des] droits de scolarité dépassent l'inflation [...]. Selon nous, c'est inacceptable. Il y a d'autres moyens pour pouvoir financer l'éducation postsecondaire », soutient Vincent Mousseau, porte-parole de la Fédération étudiante de l'Université d'Ottawa.

De son côté, l'Université d'Ottawa affirme que la proportion des revenus générés par les droits de scolarité des étudiants canadiens est demeurée sensiblement la même depuis 10 ans, soit 35 % du fond de fonctionnement.

D'après les informations de Gilles Taillon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !