•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec suspend la vente de la bibliothèque Saint-Sulpice

La bibliothèque Saint-Sulpice sur la rue Saint-Denis, à Montréal
La bibliothèque Saint-Sulpice sur la rue Saint-Denis, à Montréal Photo: Google Maps
Radio-Canada

Le gouvernement du Québec recule dans le dossier de la bibliothèque Saint-Sulpice, à Montréal, et suspend sa mise en vente.

Dans un communiqué publié en après-midi, la ministre de la Culture du Québec, Hélène David, a annoncé la création d'un comité conjoint avec la Ville de Montréal pour « analyser les opportunités permettant de faire revivre la bibliothèque Saint-Sulpice et d'assurer sa pérennité ». Québec veut « explorer toutes les avenues possibles permettant de donner une nouvelle vie à l'immeuble. Nous prendrons le temps d'évaluer toutes les possibilités résultant de cette initiative conjointe quant à l'avenir de ce joyau de notre patrimoine culturel », a ajouté la ministre David.

Plus tôt cette semaine, la ministre avait pourtant défendu la décision de son gouvernement de vendre l'immeuble construit il y a cent ans parce qu'il « ne peut laisser un joyau comme ça complètement inoccupé ». La ministre David avait rappelé que son ministère y a investi 3 millions de dollars depuis 2007 pour le rénover, et qu'il y engloutit toujours 400 000  par année pour l'entretenir et le chauffer.

La façon dont le gouvernement avait procédé pour tenter de vendre la bâtisse, en lançant un appel d'offres dans les pages d'un quotidien, avait été dénoncée par plusieurs, dont l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ). L'organisme demande à Québec de maintenir la vocation culturelle de la bâtisse.

La bibliothèque Saint-Sulpice est un immeuble patrimonial classé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Elle est située rue Saint-Denis, entre la rue Ontario et le boulevard Maisonneuve.

Grand Montréal

Politique