•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt des fonds pour encourager les prostituées à quitter l'industrie du sexe

Le ministre canadien de la Justice, Peter MacKay

Le ministre canadien de la Justice, Peter MacKay

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministre fédéral de la Justice, Peter MacKay, a affirmé vendredi que des groupes de partout au Canada souhaitent participer à la stratégie gouvernementale de 20 millions de dollars destinée à encourager les travailleuses du sexe à sortir du milieu de la prostitution.

Le ministre conservateur a dit que le gouvernement remettrait bientôt des fonds aux groupes et aux organisations concernées, sans donner de date précise. Selon lui, il y a plus d'intéressés que d'argent disponible.

M. MacKay a pris acte des préoccupations déjà exprimées par les travailleuses du sexe, les forces de l'ordre et certains leaders autochtones, qui estiment que les fonds alloués à cette stratégie ne sont pas suffisants, mais a précisé qu'il s'agissait d'une première expérience pour le gouvernement fédéral.

La Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d'exploitation, dont découle cette stratégie, criminalise entre autres l'achat de services sexuels et la communication faite dans le but de se livrer à la prostitution.

Elle a été proposée par les conservateurs après que la Cour suprême du Canada eut invalidé une partie de l'ancienne loi sur la prostitution, en décembre 2013.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !