•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fuite du pipeline Trans Mountain coûterait 1,2 G$

Construction d'un pipeline de Kinder Morgan
Construction d'un pipeline de Kinder Morgan Photo: Kinder Morgan
Radio-Canada

Vancouver pourrait subir une perte économique de 1,2 milliard de dollars, si jamais le projet de pipeline de Kinder Morgan causait un déversement majeur de pétrole, selon un rapport publié par la Ville.

L'étude, réalisée par l'équipe de recherches sur l'économie des pêches de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC), examine l'impact économique d'un déversement de 16 millions de litres de carburant dans l'anse Burrard.

Les chercheurs se sont penchés sur cinq activités dépendantes de l'océan qui sont étroitement liées à l'environnement marin, incluant la pêche commerciale, le tourisme, et le transport dans le port intérieur. Selon leurs données, les activités évaluées représentent annuellement plus de 3 milliards de dollars au produit intérieur brut de Vancouver, et emploient 4 % des résidents.

Kinder Morgan souhaite tripler la capacité de son oléoduc Trans Mountain pour que soient acheminés 890 000 barils de pétrole des sables bitumineux en Alberta vers son terminal de Burnaby avant d'être acheminés en bateau vers des marchés asiatiques.

La Ville de Vancouver s'y oppose et publie une série de rapports critiquant l'expansion du pipeline avant de soumettre ses raisons à l'Office national de l'énergie (ONÉ) la semaine prochaine.

Colombie-Britannique et Yukon

Société