•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeu dangereux : un drone lançant des projectiles de feux d'artifice sur des cibles

Trois téméraires d'Ottawa ont joué à un jeu dangereux avec un drône et des projectiles de feux d'artifice.

Photo : Youtube

Radio-Canada

Se faire pourchasser par un drone duquel des feux d'artifice sont lancés, est-ce un jeu légal? Transport Canada a ouvert une enquête à la suite de la diffusion d'une vidéo virale, où l'on voit trois hommes s'amuser avec un drone d'une façon assez particulière.

L'objectif du pilote était de viser un ami et son frère, tous deux torses nus, avec un projectile de feu d'artifice.

Toutefois, les trois résidents d'Ottawa, en vedette dans la vidéo, pourraient payer cher le prix de leur témérité. Selon le casse-cou qui pilotait le drone, Andy Stewart, l'idée n'était que de s'amuser.

« J'aime réaliser des vidéos de sports extrêmes et qui nous procurent de l'adrénaline », explique l'homme.

Dans la vidéo, les hommes sont atteints à plusieurs reprises. Si Jason Stewart, le frère du pilote, a reçu un projectile en plein milieu du dos, il promet toutefois que la douleur ne l'arrêtera pas.

Ce n'est pas la première fois que je suis atteint par un bâton d'artifice. C'est comme une piqûre d'abeille, je dirais.

Jason Stewart

Ce dernier assure être très conscient que lui et ses amis jouaient avec le feu lors du tournage de la vidéo.

Deux mois après sa diffusion, plus d'un million de personnes ont visionné l'exploit des casse-cou. La réglementation de Transport Canada étant claire, les jeunes hommes pourraient recevoir une amende.

L'organisme stipule clairement qu'il est très risqué d'utiliser un drone pour transporter des produits dangereux, comme des pièces pyrotechniques ou des explosifs pouvant être abandonnés. « Nous verrons ça quand le temps viendra », soutient M.Stewart.

Une enquête a été ouverte, mais les frères n'ont toujours pas été contactés par Transport Canada.

Selon les informations de Laurie Trudel

Ottawa-Gatineau

Société