•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté de crosse de la Saskatchewan prête à accueillir le Rush d'Edmonton

L'entraîneur de crosse junior Randy Trobak espère que le Rush d'Edmonton choisira la ville de Saskatoon s'il déménage.

L'entraîneur de crosse junior Randy Trobak espère que le Rush d'Edmonton choisira de Saskatoon s'il déménage.

Photo : ICI Radio-Canada/Anouk Lebel

Radio-Canada

L'équipe de crosse professionnelle d'Edmonton, le Rush, serait accueillie à bras ouverts dans l'éventualité de son déménagement à Saskatoon, affirme le propriétaire de l'équipe Saskatchewan Swat de la ligue junior de cross Rocky Mountain.

Randy Trobak connaît bien le propriétaire du Rush, Bruce Urban. Il affirme que celui-ci a consacré énormément de temps et d'énergie à mettre en place son équipe à Edmonton. Selon lui, il s'agit d'un homme fantastique. Si son équipe s'installait à Saskatoon, ce serait une perte pour l'Alberta, mais un atout pour la crosse dans la province, dit-il.

Selon lui, les Saskatchewanais, qui encouragent avec enthousiasme les Roughriders, sont prêts à accueillir une seconde équipe de sport professionnel. Il souligne que la saison de crosse, qui se déroule de décembre à mai, n'empiète pas sur la saison de football.

Toute la province encouragerait l'équipe, cela ne fait aucun doute.

Randy Trobak, propriétaire et entraîneur de la Saskatchewan Swat, de la ligue junior Rocky Mountain

L'avenir du Rush à Edmonton est incertain en raison de l'incertitude entourant son aréna. La place Rexall, qui héberge ses matchs, menace de disparaître avecla construction d'un nouvel aréna au centre-ville.

Dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux, le Rush indique garder toutes ses options ouvertes et invite ses partisans à signer une pétition en ligne pour garder l'équipe à Edmonton. Plus de 1700 personnes ont signé la pétition jusqu'ici.

Alberta

Société