•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des retraités de la NFL déboutés en cour d'appel

Jim Marshall, ancien des Vikings, l'un des joueurs retraités déboutés en cour d'appel

Jim Marshall, ancien des Vikings, l'un des joueurs retraités déboutés en cour d'appel

Photo : sportsnet

Radio-Canada

Une cour d'appel fédérale américaine a maintenu un règlement de 50 millions de dollars octroyés aux joueurs retraités de la NFL qui ont poursuivi le circuit pour des droits publicitaires impayés.

La cour a rejeté jeudi les arguments de plusieurs joueurs à la retraite, dont Jim Marshall, Joe Senser et Dan Pastorini, qui estimaient que le règlement obtenu à la suite de ce recours collectif intenté par environ 25 000 joueurs était injuste.

L'une des objections majeures de ce règlement était qu'il ne prévoyait pas des versements directs aux ex-footballeurs. Plutôt, il permettait la mise sur pied d'un fonds de 42 millions pour venir en aide à des retraités par le remboursement de frais médicaux, d'habitation ou de transition de carrière, par exemple. Ce règlement assurait également la mise sur pied d'une agence de droits des retraités afin qu'ils touchent une compensation pour l'utilisation de leur identité.

Cet appel avait été fait en raison de la décision rendue en 2013 par le juge de la cour de district Paul Magnuson, qui avait établi que ce règlement était juste, raisonnable et adéquat.

Nouvelle poursuite

Par ailleurs, des centaines d'ex-joueurs ont intenté une poursuite contre les 32 équipes de la NFL, leurs médecins, les soigneurs et leur équipe médicale pour leur avoir fourni des anti-inflammatoires, parfois illégalement, dans ce qu'ils qualifient de conspiration entretenue pendant des dizaines d'années pour les garder sur le terrain sans égard à leur santé à long terme.

La poursuite reprend quelques-uns des éléments soumis dans une poursuite déposée l'an dernier par près de 1300 ex-joueurs. Cette poursuite, déposée en mai 2014, avait été rejetée en décembre. Le juge William Alsup avait alors statué que la convention collective entre la NFL et l'Association des joueurs était le meilleur véhicule pour gérer ce conflit. Cette décision a été portée en appel.

La nouvelle poursuite a été déposée jeudi à la cour du district nord-est du Maryland.

Toutes les équipes de la NFL y sont citées par 13 plaignants, dont le membre du Temple de la renommée Mel Renfro, des Cowboys de Dallas, et Etopia Evans, la veuve de Charles Evans, un demi ayant joué huit saisons avec les Vikings du Minnesota et les Ravens de Baltimore qui a pris sa retraite après la saison 2000. Evans est décédé d'une insuffisance cardiaque en octobre 2008, à l'âge de 41 ans.

Avec les informations de La Presse canadienne

Football

Sports