•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle drogue pour contrer le Fentanyl

Une boite de Fentanyl

-

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Services de santé Alberta rend accessible aux centres de traitement des dépendances la Naloxone, une drogue qui prévient les surdoses au Fentanyl.

Le Fentanyl est un puissant opiacé, 100 fois plus puissant que la morphine. L'an dernier, plus de 120 Albertains ont trouvé la mort après avoir fait une surdose de l'antidouleur. Dans les deux seuls premiers mois de 2015, 50 personnes sont mortes des effets du Fentanyl.

Ce nombre de décès inquiète Jennifer Vanderschaeghe, directrice de la Société d'entraide pour le sida du centre de l'Alberta (Central Alberta Aids Network Society). « Il y a plus de morts à la suite de surdoses d'opiacés que dans des accidents de la route. »

La Naloxone annule les effets du Fentanyl.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Naloxone annule les effets du Fentanyl.

Photo : ICI Radio-Canada

Devant cette situation, Services de santé Alberta a donc décidé d'introduire la Naloxone dans les centres de lutte contre les dépendances de la province, au coût de 300 000 $.

La Naloxone ralentit la progression du Fentanyl, ce qui permet aux victimes de surdose d'avoir suffisamment de temps pour se rendre à l'hôpital. « En gros, il vous empêche de faire une surdose et bloque les effets du Fentanyl pendant 30 à 60 minutes », explique Jennifer Vanderschaeghe. Elle est certaine que la Naloxone pourra sauver des vies, d'autant plus que les toxicomanes peuvent se l'injecter eux-mêmes.

Le programme de distribution de Naloxone sera mis en place à travers la province dans les prochains mois. D'après le responsable des dépendances et de la santé mentale à Services de santé Alberta, Michael Trew, la situation est urgente et l'Alberta ne peut plus attendre.

Le sud de la province demeure la région la plus touchée par l'utilisation du Fentanyl. La réserve indienne Blood (Nouvelle fenêtre) ainsi que les villes de Taber, Lethbridge et Pincher Creek ont un urgent besoin de Naloxone, selon Jennifer Vanderschaeghe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !