•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD veut donner un coup de pouce aux microbrasseries

Bières de microbrasseries

Photo : iStockPhoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Nouveau Parti démocratique souhaite venir en aide aux microbrasseries avec un crédit d'impôt. Le NPD inclura donc dans son programme électoral un crédit d'impôt pour les entreprises qui brassent moins de 15 000 hectolitres de bière par année.

Selon le député de Montmagny-l'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, François Lapointe, cette aide pourrait permettre aux microbrasseries de développer de nouveaux produits.

« Celles qui font un peu de marge de profits et que l'allègement fiscal aide à obtenir un peu de marge de profits, elles ont le réflexe quasi automatique de réinvestir dans la communauté », fait valoir le député néo-démocrate.

« On s'amuse effectivement à trouver de nouveaux produits », confirme le copropriétaire de la microbrasserie Aux Fous Brassant de Rivière-du-Loup, Éric Viens.

Cette aide, si elle se concrétise, pourrait aider grandement son entreprise. « Doubler minimalement la capacité de production et c'est ce qu'on s'apprête à faire cette année », précise le microbrasseur louperivois.

« Aux Fous Brassant produit actuellement environ 510 hectolitres par année à 3,12 $ l'hectolitre, donc si on fait un calcul rapide, ça fait 1500 $ de crédit pour nous », estime Éric Viens, pour qui toute aide est bienvenue.

Au total, cette mesure représente des économies potentielles de 2,4 millions de dollars pour les microbrasseries canadiennes, selon le NPD. Le crédit d'impôt pourrait s'élever jusqu'à 9366 $ pour une production de 5000 hectolitres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec