•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival LGBT Divers/Cité en faillite

Le Festival Divers/Cité célèbre la culture lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT) de Montréal.
Photo: Aydin Matlabi | Divers/Cité
Radio-Canada

Les dirigeants de l'un des plus grands festivals LGBT au Canada ont été forcés de mettre leur organisation en faillite. C'est d'ailleurs pour cette raison que Divers/Cité ne prendra pas son envol l'été prochain.

Un texte de François CormierTwitterCourriel

Divers/Cité n'a envoyé aucune demande de subvention auprès de Tourisme Québec pour 2015. L'événement n'est pas inscrit dans la programmation du Vieux-Port de Montréal non plus. Selon les documents du Bureau du surintendant des faillites, Divers/Cité doit plus de 214 000 $ à ses créanciers.

Présent dans le paysage montréalais pendant 22 ans, Divers/Cité n'avait plus lieu dans le secteur du Village depuis 2012. Les activités avaient été déplacées vers le Vieux-Port de Montréal. Tout indique que ce déménagement a eu raison de l'événement.

Le festival Divers/Cité

- En 2014, cette fête culturelle de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT) en était à sa 22e édition.

- Le festival se déroulait entre la fin du mois de juillet et le début du mois d'août.

- Pas moins de 100 000 personnes avaient participé au festival en 2010.

Radio-Canada a tenté de joindre à quelques reprises la directrice générale de Divers/Cité, sans succès.

Dans une récente entrevue au magazine Fugues, Suzanne Girard déclarait que « depuis qu'on était sur le quai du Vieux-Port, on a mangé toutes nos réserves. On a donc examiné la question de tous les bords et de tous les côtés. Ce fut une descente qui a duré assez longtemps ».

En 2009, le festival avait fait parler de lui parce que le gouvernement de Stephen Harper avait refusé de lui octroyer une subvention, même s'il répondait à tous les critères d'un programme de promotion touristique. Le gouvernement fédéral affirmait alors que sa décision n'avait rien à voir avec des considérations idéologiques. Le ministre responsable, Tony Clement, évoquait plutôt le nombre important de demandes de subventions.

Quant à l'autre festival LGBT, Fierté Montréal, il présentera une 9e édition du 10 au 16 août 2015.

Société