•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bornes électriques : la Mauricie se classe deuxième pour le financement

Le reportage d'Alexandre Duval
Radio-Canada

Ce n'est pas un hasard si de plus en plus de bornes de recharge pour véhicules électriques apparaissent sur les trottoirs des villes et dans les espaces de stationnement. Entre février 2014 et avril 2015, le gouvernement du Québec a investi plus de 1,5 million de dollars pour financer l'installation de 498 bornes à travers la province.

Un texte d'Alexandre DuvalTwitterCourriel

Si la région de Montréal trône au sommet avec 106 bornes financées par le gouvernement à hauteur de 324 000 $, la Mauricie arrive tout juste derrière.

Elle a reçu plus de 265 000 $ de financement, soit 17 % de l'enveloppe gouvernementale consacrée, à ce jour, au programme Branché au travail.

Grâce à ces subventions, 66 bornes de recharge ont pu être installées dans les organismes, municipalités et entreprises de la Mauricie. Cela représente 13 % des bornes déployées à l'échelle de la province.

Le Centre-du-Québec a, pour sa part, bénéficié d'un soutien financier de près de 37 000 $, ce qui a permis d'installer un total de 14 bornes dans la région au cours de la dernière année.

Ces chiffres augmenteront sans doute encore puisque le programme Branché au travail se poursuit jusqu'en décembre 2016. Après cette date, le contenu de la future politique énergétique du Québec pour 2016-2025 devrait définir de nouveaux objectifs en matière d'électrification des transports dans la province.

Des bornes principalement pour le secteur public 

Des bornes électriques du Centre jeunesse dans le secteur de Cap-de-la-MadeleineDes bornes électriques du Centre jeunesse dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine

La vaste majorité des 66 bornes installées en Mauricie ont été obtenues par des organismes du gouvernement. Le principal bénéficiaire est le Centre jeunesse de la Mauricie et du Centre-du-Québec, avec 52 bornes dispersées dans des installations de Trois-Rivières, Shawinigan et Drummondville.

Pour le moment, les bornes du Centre jeunesse sont relativement peu utilisées, puisque sa flotte de 99 véhicules ne comprend que 14 automobiles hybrides rechargeables.

L'installation des bornes s'inscrit toutefois dans une stratégie à long terme puisque l'ancienne direction du Centre jeunesse avait prévu remplacer une dizaine de ses véhicules actuels par des véhicules hybrides rechargeables d'ici 2017.

Cet objectif pourrait toutefois être appelé à changer avec l'arrivée d'une nouvelle direction au Centre jeunesse dans le cadre des récentes réformes administratives opérées par Québec dans le réseau de la Santé.

Mauricie et Centre du Québec

Techno