•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Publics, les salaires des fonctionnaires yukonnais?

Gouvernement du Yukon

Édifice du gouvernement du Yukon à Whitehorse.

Photo : Catherine Marineau-Dufresne

Radio-Canada

Le chapitre albertain de la Fédération canadienne des contribuables croit que le Yukon devrait se munir, comme en Alberta, d'une loi antisecret qui force la publication des noms, titres et salaires de ceux qui gagnent plus de 100 000 $ dans la fonction publique.

L'Alberta publie une telle liste sur laquelle figurent les noms des salariés de plus de 100 000 $, les postes occupés au sein des ministères ainsi que les avantages sociaux et les indemnités de départ. Les listes du Manitoba et de la Saskatchewan affichent les salaires de plus de 50 000 $.

La directrice du bureau de l'Alberta pour la Fédération nationale des contribuables, Paige MacPherson, croit qu'une plus grande transparence des salaires de la fonction publique yukonnaise est également pertinente pour les contribuables canadiens puisque 86 % du budget territorial provient d'Ottawa.

Si les salaires sont conformes à ce qu'ils devraient être, il n'y a aucune inquiétude à avoir.

Paige MacPherson, directrice du bureau de l'Alberta, Fédération canadienne des contribuables

Le gouvernement du Yukon affiche un budget record pour l'année en cours : 1,367 milliard de dollars. Les salaires de la fonction publique comptent pour 40 % de ce budget, soit 471 millions de dollars.

Quatre Yukonnais actifs sur dix travaillent pour le secteur public. De ceux-là, 60 % travaillent pour le gouvernement du Yukon. Les Premières Nations figurent au deuxième rang des employeurs publics, suivi des municipalités.

Selon Mark Tubman, sous-ministre par intérim des Finances et sous-secrétaire du Conseil de gestion qui administre l'argent du territoire, une liste antisecret serait une atteinte à la vie privée. Il ajoute que la diffusion d'une telle liste poserait même un « risque sérieux à la sécurité » des fonctionnaires. « Il est déjà assez difficile de travailler pour la fonction publique dans cette ville. »

La nouvelle Loi sur l'accès à l'information et la protection de la vie privée du Yukon interdit la publication de détails financiers de particuliers, y compris les salaires, à moins qu'une autre législation, telle qu'une loi antisecret, ait préséance.

D'après un reportage de Nancy Thomson

Colombie-Britannique et Yukon

Politique