•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vente de drogue sur Facebook : la police de Saguenay enquête

Photo: CBC
Radio-Canada

La Sécurité publique de Saguenay a ouvert une enquête à la suite de la publication d'une annonce inusitée de vente de drogues sur un site Facebook.

L'auteur du message invitait les membres du groupe Co-voiturage Saguenay-Lac-Saint-Jean à communiquer avec lui par courriel pour commander différents stupéfiants. Il disait vendre à bon prix et offrir un service de livraison discret.

L'annonce est-elle réelle ou s'agit-il d'une mauvaise blague?

Le porte-parole du service de police de Saguenay, Bruno Cormier, reconnaît que l'annonce est particulière. « Les gens ont fait le saut de voir ça sur le compte Facebook, dit-il. Pour nous, ce n'est pas la première fois qu'on voit ça. D'autres le font cachés en utilisant certains termes. »

Si l'annonce est crédible, l'auteur s'expose à des accusations de trafic de stupéfiants.

De son côté, l'avocat-criminaliste Julien Boulianne croit que l'internaute manque de jugement.

« C'est sûr que ça allait attirer l'attention de plein de monde et des policiers, souligne Me Boulianne. Je vois difficilement comment la personne pensait pouvoir créer un commerce florissant en postant une annonce publique de cette façon-là. »

L'administratrice de la page Co-voiturage Saguenay-Lac-Saint-Jean, Valérie Côté, n'a jamais aperçu la publication, qui a finalement été retirée du site après quelques heures.

Elle admet qu'il est difficile de filtrer les membres qui adhèrent à sa page. « Si je vois des gens qui sont sur plusieurs groupes, j'essaie de ne pas les ajouter par question de sécurité », indique Mme Côté.

La Sécurité publique de Saguenay constate que de plus en plus d'internautes commettent des actes criminels sur Internet, un réseau où il est pourtant très facile de retrouver les gens.

Justice et faits divers