•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'avenir de la cathédrale de Rimouski au menu de l'Acfas

Les filets installés sur la cathédrale de Rimouski
Radio-Canada

Le laboratoire d'archéologie et de patrimoine de l'Université du Québec à Rimouski organise une journée de réflexion sur l'avenir de la cathédrale de Rimouski dans le cadre du Congrès de l'Acfas, la semaine prochaine.

On s'est dit que ce serait un moment pour faire un point d'orgue sur la cathédrale.

Jean-René Thuot, professeur d'histoire à l'UQAR.

Différentes activités sont prévues, dont des circuits guidés pour explorer l'environnement du monument, ainsi que des présentations et tables rondes en soirée afin de discuter de la valeur à lui accorder.

Sans prendre position dans le débat sur l'avenir de la cathédrale, les historiens qui organisent la journée ont voulu contribuer à la poursuite de la réflexion des citoyens et des décideurs. « Par défaut, cela montre qu'on lui accorde de l'importance ou à tout le moins qu'on y voit un intérêt », fait valoir l'un des organisateurs, Jean-René Thuot, professeur d'histoire à l'UQAR.

« Elle [la cathédrale] a été fermée assez abruptement l'automne dernier. Il y a une partie du deuil qui n'avait pas été fait par la communauté » rappelle-t-il.

La cathédrale de Rimouski a été fermée pour une durée indéterminée en novembre dernier, en raison de son état de détérioration jugé dangereux pour les paroissiens.

Est du Québec

Société