•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une peine avec sursis pour Erica Levin

L'ancien psychiatre judiciaire Aubrey Levin, à gauche, quitte le tribunal de Calgary, le lundi 15 octobre 2012, en compagnie de sa femme, Erica Levin.
L'ancien psychiatre judiciaire Aubrey Levin, à gauche, quitte le tribunal de Calgary, le 15 octobre 2012, en compagnie de sa femme, Erica Levin. Photo: La Presse canadienne / Jeff McIntosh
Radio-Canada

La femme de l'ancien psychiatre judiciaire Aubrey Levin purgera une peine dans la collectivité pour avoir tenté de soudoyer une jurée au procès de son mari.

Erica Levin, 72 ans, sera assignée à résidence durant 18 mois et devra faire 180 heures de travaux communautaires, a décidé un juge vendredi.

En 2012, au moment où son mari était accusé d'agressions sexuelles sur d'anciens patients, Mme Levin a été filmée en train d'essayer de donner une enveloppe d'argent à une jurée dans une station de train léger de Calgary. La jurée l'a dénoncée et Mme Levin a été reconnue coupable d'entraves à la justice en octobre dernier.

L'avocat de la dame a soutenu que sa cliente était soulagée. « Ce fut un processus très long, a fait valoir Me Michael Bates. Ça fait des années que ça dure pour elle, mais en plus, tout a commencé avec le procès de son mari. Elle a sincèrement hâte de faire ses travaux communautaires et de purger sa peine. »

L'avocat avait plaidé que sa cliente souffrait de syndrome de stress post-traumatique, réagissait « anormalement » au stress et ne devait pas aller en prison.

Son mari a été condamné l'an dernier à cinq ans de prison ferme.

Alberta

Justice