•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baie-Johan-Beetz : les citoyens se portent à la défense de leur quai

La municipalité de Baie-Johan-Beetz

Radio-Canada

Transports Canada défend sa décision de limiter l'accès au quai de Baie-Johan-Beetz, en Minganie.

Les activités de pêche sont désormais interdites, ce qui touche notamment les opérations de l'organisme autochtone Amik.

C'est que le quai construit en 1970 a atteint sa fin de vie utile, selon le ministère. Des inspections rigoureuses ont confirmé le mauvais état des installations et sa décision d'interdire, par mesure préventive, l'accès aux véhicules pour éviter toute surcharge.

L'accès demeure toutefois ouvert aux piétons. Par ailleurs, l'amarrage des navires est restreint à certaines façades du quai.

Transports Canada soutient que le ministère travaille de près avec les divers utilisateurs du quai et la municipalité.

Il signale aussi que des restrictions d'usage ont aussi été mises en place par mesure de sécurité à quatre quais de la Basse-Côte-Nord, soit Vieux-Fort, la Romaine, La Tabatière et Tête-à-la-Baleine.

Impacts

Le gestionnaire de pêche à l'Amik, Serge Langelier, se montre critique envers la décision de Transports Canada.

Il souligne que les bateaux de l'organisme autochtone, qui utilisent le quai, seront redirigés vers Havre-Saint-Pierre, ce qui entraînera plusieurs désagréments.

« On va devoir prendre un membership au club nautique de Havre-Saint-Pierre, organiser notre poste de déchargement et faire travailler nos équipages quasiment une dizaine d'heures de plus par jour juste pour faire la même pêche qu'ils faisaient à partir de Baie-Johan-Beetz, se désole-t-il. Ça veut dire que ce sont des dépenses supplémentaires pour les bateaux et de l'usure supplémentaire. »

Pour sa part, le maire de Baie-Johan-Beetz, Frédérick Gagnon, a qualifié la restriction des activités de perte énorme pour la communauté. Il a fait valoir l'importance culturelle du quai ainsi que les retombées économiques qu'il génère.

Est du Québec

Société