•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fraude grand-parent évitée de justesse à Danville

Téléphone
Geneviève Proulx

Une octogénaire de Danville a évité de justesse de perdre près de 6000 $ aux mains d'un fraudeur qui disait être son petit-fils. Il l'a contactée par téléphone lui disant avoir besoin de plus de 5000 $ pour être libéré après avoir été arrêté.

La victime a reçu un second appel qui disait qu'un coursier passerait chercher la somme à laquelle il fallait ajouter des frais de livraison de 650 $. La victime a toutefois réussi à joindre son véritable petit-fils et l'affaire a pris une autre tournure pour le fraudeur. « La dame a parlé à son petit-fils qui lui a confirmé qu'il s'agissait d'une fraude ou d'une arnaque. Le petit-fils lui a conseillé de contacter immédiatement les policiers, ce qu'elle a fait. C'est ce qui a permis qu'il y ait un agent de la Sûreté du Québec dans la résidence de la dame lorsque le suspect s'est présenté sur place pour récupérer l'argent », explique la porte-parole de la Sûreté du Québec, Aurélie Guindon.

Le suspect, Tobie Barao Lachance, 25 ans, de Montréal a été accusé de tentative de fraude.

Cette affaire, contrairement à plusieurs cas récents de fraudes de type grand-parent, ne demandait pas de transfert de fonds à l'étranger. Dans ce cas, l'argent est pratiquement impossible à récupérer.

Justice et faits divers