•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mémoire : l'hippocampe réservait une surprise

hippocampe
Photo: Laboratoire CoBrA
Radio-Canada

La forme, et non seulement la taille de l'hippocampe, est liée à une meilleure fonction de la mémoire, ont découvert des chercheurs de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas de Montréal et du Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto.

Longtemps, la théorie selon laquelle l'importance de la taille de l'hippocampe était directement liée à une meilleure fonction de la mémoire dominait.

D'ailleurs, la taille de cette zone du cerveau était généralement utilisée pour vérifier l'intégrité des circuits de la mémoire alors que l'importance de sa forme restait négligée.

C'était avant les travaux du Dr Mallar Chakravarty et de ses collègues.

Les chercheurs ont utilisé une nouvelle technique algorithmique pour cartographier l'hippocampe, ce qui jette un nouvel éclairage sur sa forme.

Cet algorithme permet de repérer les personnes qui ont un hippocampe formé différemment. En fait, ces travaux ont permis d'établir que, bien qu'il existe des formes stéréotypées pour cette structure, certaines personnes ayant un hippocampe plus large ont tendance à mieux réussir aux divers tests d'évaluation de la mémoire. En fait, cette étude a permis de montrer que ces différences de formes étaient de meilleurs indicateurs des fonctions de la mémoire que l'importance du volume de l'hippocampe.

Cette découverte stimulante pourrait améliorer notre compréhension de la manière de préserver le circuit de la mémoire et sa fonction. Cette étude montre l'utilité de la recherche multidisciplinaire, ayant nécessité une collaboration étroite entre des ingénieurs, des informaticiens et des psychiatres.

Dr Mallar Chakravarty

Cette nouvelle connaissance de la géométrie des différentes structures pourrait éventuellement avoir des retombées sur la compréhension des troubles neuropsychiatriques tels que la maladie d'Alzheimer, dans laquelle les fonctions de la mémoire sont altérées.

Le détail de cette recherche sera publié dans la revue Human Brain Mapping.

Cette structure du cerveau présente chez les mammifères est également impliquée dans l'attention et la navigation spatiale.

Science