•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD déplore les avantages opaques des casinos

Roulette dans un casino

Roulette dans un casino

Photo : iStock / iStockPhoto

Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) provincial estime que les contribuables sont les grands perdants d'une entente secrète conclue par l'ancien dirigeant de la société des loteries de la Colombie-Britannique (BCLC).

D'après le chef de l'opposition officielle, l'ex-PDG Michael Graydon a introduit il y a un an des changements qui permettent aux casinos d'augmenter sensiblement leurs parts de revenus.

John Horgan affirme que ces directives ont été lancées au même moment où M. Graydon négociait sa transition vers le privé. L'ancien dirigeant a obtenu un poste en février 2014 auprès de PV Hospitality, une entreprise affiliée à Paragon Gaming qui veut construire un grand casino dans le centre-ville de Vancouver.

« Nous espérons que le ministre [... ] déterminera combien d'argent est passé de nos poches à celles de Paragon Gaming », a déploré John Horgan à l'Assemblée législative en se référant à une note de service que son parti a obtenue auprès de la commissaire à l'information et à la protection de la vie privée.

M. Horgan dit que les parts de revenus que peuvent garder les casinos sont passées de 40 % à 60 %. La limite de mise à certaines tables a été augmentée à 100 000 $ et les mises de jeux minimums pour les jeux de dés ont été revues à la baisse pour attirer plus de clients.

Le ministre des Finances Mike de Jong a indiqué qu'une enquête indépendante a été faite après le départ de M. Craydon et que celui-ci n'avait apporté aucun avantage inapproprié à son nouvel employeur.

Le chef du NPD réclame néanmoins une enquête. M. Horgan estime que Michael Graydon n'a pu évaluer de façon objective l'impact qu'auraient les nouvelles règles sur les coffres du trésor.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale