•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ces enfants d’ailleurs

Détail de la couverture de « Ces enfants d'ailleurs » d'Arlette Cousture
Détail de la couverture de « Ces enfants d'ailleurs » d'Arlette Cousture Photo: Albin Michel

Arlette Cousture
Albin Michel

Œuvre en deux tomes, ce roman nous plonge dans le destin tragique de jeunes réfugiés polonais, de Cracovie à Winnipeg et à Montréal, sur plus de cinquante ans. Ces enfants d'ailleurs se nomment Élisabeth, Jan et Jerzy. Avec leurs parents, Tomasz Pawulski, professeur d'histoire, et Zofia Pawulska, musicienne, nous les suivrons depuis Cracovie, en Pologne, en 1939, jusqu'à leur immigration au Canada, près d'un grand fleuve, dans la ville colorée de Montréal et dans les plaines généreuses du Manitoba. Les deux tomes (Même les oiseaux se sont tus et L'envol des tourterelles) ont été adaptés pour la télévision. Arlette Cousture est connue pour le succès des Filles de Caleb, phénomène littéraire et télévisuel qui a marqué le Québec, mais Ces enfants d'ailleurs ont aussi connu un grand retentissement.


EXTRAIT

La guerre crée toujours des héros. Il y a ceux dont on parle dans les journaux et les livres et qui sont immortalisés par des plaques vissées aux édifices ou par des noms de rues, et il y a les autres, les petits, que personne ne connaît, mais qui, à eux seuls, donnent un sens au sacrifice de tant de vies.

Extrait de « Ces enfants d’ailleurs », d'Arlette Cousture

« Pour la belle raconteuse qu'est Arlette Cousture : pour la dentelle qu'elle fait avec les mots, pour la musique de sa langue que j'entends toujours depuis 1992. »
Marie D. Pilon de Châteauguay (Québec)

« Ce livre reflète bien notre réalité canadienne. Notre pays s'est bâti avec l'immigration et cette trilogie nous en fait vivre toutes les étapes : de la guerre en passant par la fuite et ensuite la recherche d'une vie meilleure au Canada. C'est tout ce que nos nouveaux concitoyens canadiens recherchent, je crois, et ce livre en montre bien les réalités. »
Sonia Warnet de Brownsburg-Chatham (Québec)

« C'est une fresque familiale riche et colorée qui débute en Europe pour se poursuivre au Québec et au Manitoba. Un roman digne d'Arlette Cousture. »
Jocelyne Lacasse de Sherbrooke (Québec)

Livres

Arts