•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Acceptabilité sociale des projets miniers : des rencontres sans journalistes

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand.

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les rencontres du Chantier sur l'acceptabilité sociale des projets miniers et énergétiques se poursuivront à Sept-Îles demain et jeudi. Elles sont organisées par le ministère des Ressources naturelles.

Seules les discussions avec les citoyens seront publiques. Les consultations avec les corporations de développement économique et de protection de l'environnement, entre autres, auront lieu à huis clos.

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec dénonce cette approche. Elle demande au ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, de permettre aux journalistes d'assister librement à cette tournée régionale.

Selon l'attachée de presse du ministre, ces consultations se tiendront en privé à la demande de certains groupes qui y participent.

À la première rencontre, lundi à Montréal, le ministre Pierre Arcand a expulsé le seul journaliste présent, Alexandre Shields du journal « Le Devoir ».

À lire en complément :

Le retour du Plan Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec