•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anne... La maison aux pignons verts

La couverture de « Anne... La maison aux pignons verts » de Lucy Maud Montgomery

La couverture de « Anne... La maison aux pignons verts » de Lucy Maud Montgomery

Photo : Québec Amérique

Radio-Canada

Lucy Maud Montgomery
Québec Amérique 

Parue en anglais en 1908, l'histoire de cette orpheline de l'Île-du-Prince-Édouard est connue dans le monde entier après avoir été traduite en 40 langues. Anne est une jeune rouquine qui se présente chez Marilla et Matthew qui attendaient un orphelin pour les aider dans les travaux de la ferme. Avec son imagination débordante, son optimisme contagieux et son amour de la magie des mots, Anne bouleversera la vie de ce couple qui choisit de la garder malgré ses maladresses et ses débordements. Vendu à plus de 60 millions d'exemplaires et adapté plusieurs fois au cinéma et à la télévision, ce roman jeunesse qui charme aussi les adultes est considéré comme le plus grand classique canadien-anglais de tous les temps. Anne... La maison aux pignons verts constitue le premier livre d'une série qui en compte huit.



EXTRAIT

– Oh, vous pouvez parler autant que vous voulez. Ça ne me dérange pas.

– Oh, merci, merci beaucoup. Je sens déjà que vous et moi, nous allons nous entendre merveilleusement. C'est un tel plaisir que de pouvoir parler quand on veut, sans se faire dire que les enfants sont faits pour être sages et pour se taire! On m'a répété ça des millions de fois. Et les gens rient de moi, en plus, parce que j'utilise de grands mots. Mais, si on a de grandes idées, il faut bien se servir de grands mots pour les exprimer, pas vrai?

Eh bien, ma foi, ça me semble raisonnable, dit Matthew.

– Mme Spencer a dit que je devais avoir la langue bien pendue par le milieu. Mais ce n'est pas vrai : elle est solidement arrimée à un bout. Mme Spencer a dit que votre domaine s'appelle Green Gables à cause de ses pignons verts. Je lui ai arraché tout ce qu'elle savait sur le sujet. Elle m'a dit qu'il y avait plein d'arbres tout autour. J'étais aux anges! J'adore les arbres. Il n'y en avait pas autour de l'orphelinat, à peine quelques pauvres choses chétives et rabougries, devant la bâtisse, étouffées dans des cages en forme de grilles et peintes en blanc. On aurait dit des orphelins, eux aussi, ces pauvres arbres. J'aurais presque pleuré, rien qu'à les regarder.

Extrait du livre « Anne... La maison aux pignons verts » de Lucy Maud Montgomery

« Anne, ça fleure bon l'enfance, la candeur, l'imaginaire et la mer, cette mer qui embrasse une irrésistible Île-du-Prince-Édouard. Anne, c'est l'amour des mots, indéfectible, inénarrable. Les mots de tous les jours, et ceux du dimanche. Les mots qui charment, les mots qui hésitent, les mots qui grincent. Anne, ce sont les mots qui savent dire. »
Marie-Soleil Cool-Cotte de Saint-Antoine-sur-Richelieu (Québec)

« Quelle fraîcheur, quelle candeur, dans ce livre aux personnages touchants, attachants, dotés d'un grand sens de l'humour (pour la plupart). Jolies descriptions de l'Est canadien, et plus particulièrement de l'Île-du-Prince-Édouard. À lire, pour ses intrigues poétiques et les mésaventures rocambolesques d'Anne Shirley. Mais aussi, pour un modèle de femme qui cherche déjà à s'émanciper, par l'éducation et le travail, à la fin des années 1800, début 1900. »
Annie Paquin de La Baie (Québec)

« La beauté des mots, des dialogues, des paysages. La sincérité d'Anne, la sincérité de sa joie et de sa peine. Parce que j'ai pleuré de joie et de peine en lisant ce livre. »
Geneviève Dubé de Laval (Québec)

« Pour son imaginaire contagieux qu'on souhaiterait pouvoir faire sien. »
Marie-Eve B. Théberge de Les Bergeronnes (Nouvelle-Écosse)

« Pour Anne, un des personnages les plus attachants de la littérature mondiale, et la création d'une utopie champêtre, Avonlea. »
Sylvain Verstricht de Montréal (Québec)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Livres

Arts