•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lutte contre la tordeuse de l'épinette : plus de 187 000 hectares de forêt seront arrosés

La tordeuse des bourgeons de l'épinette

La tordeuse des bourgeons de l'épinette

Photo : Ressources naturelles Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le programme de pulvérisation aérienne contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette va se poursuivre cette année sur la Côte-Nord, au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le directeur général de la SOPFIM, Jean-Yves Arseneault, rapporte que l'épidémie a atteint 4,3 millions d'hectares, selon les chiffres du ministère de la Faune et des Parcs.

La Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) va arroser plus de 187 000 hectares de forêt infestée.

Au moins 11 300 hectares seront traités en Gaspésie, principalement en Haute-Gaspésie. Il s'agit d'une première cette année.

On parle de 28 300 hectares à arroser au Bas-Saint-Laurent et de près de 120 000 sur la Côte-Nord.

La Côte-Nord, la plus touchée

La Côte-Nord est le secteur le plus touché. Ces zones seront traitées au cours du mois de juin, soit les deux tiers des superficies traitées dans l'ensemble du Québec.

L'infestation a pris naissance à Baie-Comeau en 2006. Elle s'est étendue au Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Bas-Saint-Laurent et maintenant en Gaspésie, où les pulvérisations vont commencer cet été.

La SOPFIM installera des bases d'opérations à Forestville, Baie-Comeau, Mont-Joli et Sainte-Anne-des-Monts.

L'utilisation de l'insecticide biologique Bacillus Thuringiensis réduit le nombre d'insectes et protège au moins la moitié de la pousse annuelle de feuillage des sapins et des épinettes. Il est réputé sans conséquence pour la santé humaine.

À lire aussi :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec