•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • Des lits du CHUM et du CUSM livrés dans le tiers-monde

    Des lits d’hôpitaux pour le tiers-monde
    Radio-Canada

    Le CHUM et le CUSM, deux nouveaux mégahôpitaux, font des heureux jusqu'en Haïti et au Congo. En effet, de nombreuses pièces de mobilier et d'équipement de santé vont être renouvelées à l'occasion des déménagements. Plutôt que d'être jetés, ces surplus aboutissent dans un grand hangar de Québec, avant de prendre le chemin de pays qui en ont bien besoin. 

    Un reportage de Thomas GerbetTwitterCourriel

    « Wow, c'est incroyable! » La docteure Céline Laferrière n'en croit pas ses yeux en déambulant dans les allées remplies de lits médicaux, de fauteuils roulants et d'appareils en tout genre. Le hangar de l'organisme Coopération santé internationale est une caverne d'Ali Baba du système de santé québécois. 

    Dans le hangar de CSI à Québec Photo : Thomas Gerbet

    La pédiatre-infectiologue et microbiologiste à l'hôpital Sainte-Justine a fait la route avec le prêtre africain de Montréal Jean-Chrysostome Zoloshi. Tous deux ont le projet d'aider un hôpital de brousse en plein coeur de la République démocratique du Congo, en acheminant par bateau du matériel québécois qui n'est plus utilisé. 

    Au Congo, j'ai vu des femmes accoucher sur des tables de métal, avec pour seul confort un petit carton derrière la tête. 

    La Dre Céline Laferrière, pédiatre infectiologue et microbiologiste à l'hôpital Sainte-Justine, à Montréal

    « Ça va donner une deuxième et longue vie à tout ce matériel-là », s'extasie l'abbé Zoloshi. « Pour les gens au Congo, c'est du neuf », explique-t-il, même si ici, plus aucun hôpital n'en veut parce qu'il est désuet ou abîmé. 

    Radio-Canada a pu accompagner la docteure et le prêtre dans ce lieu, guidés par la directrice générale de Coopération santé internationale, Pierrette Defoy-Dolbec.

    Pour voir la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

    L'organisme Coopération santé internationale, qui gère l'entrepôt, est le seul accrédité pour recevoir le matériel dont les hôpitaux n'ont plus besoin. Les équipements qui arrivent ici, des simples ciseaux jusqu'aux tables d'opérations, doivent d'abord avoir été refusés par tous les autres hôpitaux du Québec qui pourraient en avoir besoin. 

    « Il y a quelques années, quand le ministère de la Santé a décidé de remplacer les lits mécaniques par des lits électriques, nous en avons récupéré 5000. On a pu les envoyer partout dans le monde », raconte la directrice générale de CSI, Pierrette Defoy-Dolbec. L'organisme a aussi bénéficié de milliers de gants et de masques achetés pour rien lors de la crise de la grippe H1N1.

    Les déménagements d'hôpitaux : une aubaine

    L'organisme a par exemple une entente avec le CHUM. « Ils sont en train de dresser des listes du matériel dont ils n'ont plus besoin ». Le CHUM déménagera plusieurs établissements au centre-ville fin 2016. Le CUSM, quant à lui, a déjà entamé la transition vers le site Glen.

    Déménagements à venir

    • 24 mai : Hôpital de Montréal pour enfants (CUSM)
    • 14 juin : Institut thoracique de Montréal (CUSM)
    • Automne 2016 : Hôpital Saint-Luc, Hôtel-Dieu et Notre-Dame (CHUM)

    Pays qui ont reçu du matériel de santé québécois (du 1er avril 2014 au 17 mars 2015)

    Carte du monde.Carte des pays bénéficiaires Photo : Radio-Canada

    La version originale de ce document a été modifiée. Pour des raisons techniques, la version interactive de la carte n'est plus disponible.

    Entre avril 2014 et mars 2015, l'organisme CSI a reçu des hôpitaux québécois un total de 6000 dons en matériel, parmi lesquels :

    • 389 lits
    • 239 matelas
    • 1138 fauteuils roulants
    • 58 tables d'examen
    • 13 tables de chirurgie
    • 772 chaises

    Grand Montréal

    Société