•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lock-out des concessionnaires : Québec pourrait intervenir

Les explications de Véronique Dubé

Le ministre du Travail, Sam Hamad, confirme qu'il envisage la possibilité d'une intervention gouvernementale pour forcer un retour au travail des 450 employés de garage mis en lock-out par 25 concessionnaires automobiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Interrogé mercredi avant le Conseil des ministres, Sam Hamad a indiqué qu'il souhaitait encore que les parties s'entendent sur une convention collective négociée.

Il a aussi admis qu'il était à bout de patience et que tous les scénarios sont envisagés.

« Il commence à y avoir moins de patience parce qu'on trouve que le conflit a duré longtemps pour nous, affirme le ministre Hamad. Deux ans et trois mois, c'est long, mais on va donner la chance encore au coureur. Cependant, nous on regarde les options. »

Quand je pense aux familles des travailleurs, quand je pense aux familles des concessionnaires et aussi à l'économie de la région, je pense que le gouvernement ne peut pas laisser ça aller sans agir.

Sam Hamad, ministre du Travail

Le président du syndicat des employés de garage, Georges Bouchard, voit d'un bon œil l'intervention du ministre.

« Est-ce que la volonté de la partie patronale avec le spectre d'une loi spéciale va faire en sorte que la partie patronale va vouloir s'asseoir et négocier la convention collective? Je le souhaite de tout cœur parce qu'il y 450 familles qui sont dehors », dit-il.

De son côté, la porte-parole de la Corporation des concessionnaires automobiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Annie Coulombe, émet des réserves. « Il n'y a pas d'injection de sous qui proviennent des gouvernements, ce sont des organisations privées », indique-t-elle.

Les représentants des concessionnaires automobiles et du syndicat des employés de garage rencontrent le médiateur jeudi et vendredi.

Le ministre du Travail a précisé que la question d'une intervention gouvernementale fera partie des sujets abordés.

Relations de travail

Société