•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fraude fiscale : Revenu Québec frappe dans trois régions

Fraude fiscale : Revenu Québec frappe dans trois régions.

Photo : Marie Eve Lacas

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des agents de Revenu Québec s'apprêtent à mettre fin à une opération majeure au cours de laquelle 23 mandats de perquisition sont exécutés. La descente vise 21 individus et 9 sociétés qui auraient participé à un stratagème de fraude fiscale visant à obtenir illégalement d'importants remboursements de taxes.

Au total, 86 enquêteurs et 12 informaticiens de Revenu Québec ont été déployés très tôt à 15 endroits de la Montérégie, des Laurentides et des Cantons-de-l'Est, notamment à Granby, à Sherbrooke, à Roxton Pond, à Mont-Saint-Hilaire, à Mirabel, à Saint-Jean-sur-Richelieu, à Saint-Paul-d'Abbotsford et à Shefford. Des agents de huit corps policiers les accompagnent.

Ces perquisitions effectuées dans des résidences et des lieux d'affaires visent à recueillir des éléments de preuve supplémentaires dans le cadre de l'enquête baptisée projet Chariot.

Sans vouloir donner trop de détails pour préserver l'enquête en cours, le porte-parole de Revenu Québec, Stéphane Dion, a expliqué que le stratagème utilisé par les contrevenants consistait à « réclamer de façon illégale et frauduleuse des remboursements de taxes ».

« On parle de plusieurs millions de dollars.  »

— Une citation de  Stéphane Dion, le porte-parole de Revenu Québec

L'analyse des documents saisis au cours de l'opération permettra de déterminer si des accusations pénales seront déposées contre les fraudeurs. Ce travail risque toutefois de prendre du temps, avertit M. Dion.

Le porte-parole de Revenu Québec n'a pas été en mesure de dire s'il y avait des liens entre les personnes et les sociétés visées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...