•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les États-Unis et Cuba bientôt reliés par des traversiers

Des journalistes à bord d'un traversier les transportant vers Guantanamo Bay lors du procès de Khalid Sheik Mohammed, en 2012.

Des journalistes à bord d'un traversier les transportant vers Guantanamo Bay lors du procès de Khalid Sheik Mohammed, en 2012.

Photo : Getty Images / Pool

Reuters
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La circulation des traversiers entre les États-Unis et Cuba devrait être prochainement rétablie après l'octroi, mardi, d'un certain nombre de licences par l'administration américaine.

Le département du Trésor a accordé des autorisations à au moins deux compagnies, l'une à la société Baja Ferries de Miami et l'autre à America Cruise Ferries, basée à Porto Rico.

Les services de traversiers entre Cuba et les États-Unis ont été interrompus au début des années 60 après la révolution cubaine de 1959 et l'arrivée de Fidel Castro au pouvoir.

En décembre dernier, les États-Unis et Cuba ont annoncé leur intention de rétablir leurs relations diplomatiques après plus d'un demi-siècle de sanctions contre le régime cubain. Des négociations se tiennent depuis à haut niveau pour mettre en application cette décision.

« Si tout se passe bien, les choses pourraient être en place en septembre », a déclaré Joseph Hinson, un dirigeant de Baja Ferries USA.

Il a précisé que la société devait encore obtenir le feu vert de Cuba, ainsi que des autorités portuaires de Floride.

« Les bateaux sont prêts à partir. C'est une étape supplémentaire dans le rapprochement entre Cuba et les États-Unis », a déclaré Robert Muse, un avocat de Washington
spécialisé dans les questions liées aux sanctions contre Cuba qui a représenté Baja Ferries.

Baja Ferries prévoit faire la traversée de nuit trois à quatre fois par semaine, avec des bateaux pouvant transporter un millier de passagers.

America Cruise Ferries prévoit assurer une liaison entre Miami et La Havane trois fois par semaine, également avec des navires d'une capacité de 1000 personnes, indique James Whisenand, avocat à Miami qui a présenté la demande de licence de la société.

« Elle aimerait commencer l'exploitation immédiatement, mais cela va dépendre des négociations finales avec le gouvernement cubain », précise-t-il.

Trois autres compagnies ont également obtenu des licences, selon le quotidien Sun Sentinel, et notamment Havana Ferry Partners, de Fort Lauderdale, en Floride, qui prévoit assurer une liaison entre Key West et La Havane.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !