•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un service de sage-femme dans la région d'ici 2018 ?

La sage-femme Catherine Gerbilly lors d'un suivi avec l'une de ses patientes.

La sage-femme Catherine Gerbilly lors d'un suivi avec l'une de ses patientes.

Photo : Radio-Canada/Marie-France Bélanger

Radio-Canada

La Coalition pour la pratique sage-femme invite le gouvernement à joindre les actes à la parole. En cette Journée internationale des sages-femmes, l'organisme souhaite rendre accessible ce service à un plus grand nombre de femmes au Québec. D'ailleurs, en Abitibi-Témiscamingue, un groupe de citoyennes tente de mettre sur pied les services de sage-femme sur le territoire. À ce jour, il n'y a aucune sage-femme qui pratique dans la région.

Avec les informations de Sandra AtamanTwitterCourriel

La politique de la périnatalité du ministère de la Santé et des Services sociaux stipule que les sages-femmes devraient être en mesure d'assurer les suivis de maternité complets de 10 % des femmes d'ici 2018. Le temps presse estime la coordonnatrice de la Coalition pour la pratique sage-femme, Lorraine Fontaine. « Nous sommes actuellement seulement à 3 %. Donc, il y a encore du travail à faire. On s'approche de 2018 », souligne-t-elle.

Le gouvernement dévoilera prochainement son Cadre de référence pour le déploiement des services de sage-femme au Québec. Un plan qui devrait faciliter le développement de projet.

Le comité objectif Sages-Femmes Abitibi-Témiscamingue travaille à l'implantation de ce service dans la région. La porte-parole Sophie Richard-Ferderber, indique que l'objectif de départ du comité est de pouvoir offrir le service de sage-femme dans la région en 2018.

Le Centre intégré de santé et des services sociaux a reçu la demande du comité et devrait communiquer avec le groupe de citoyennes d'ici la fin mai.

C'est vraiment une ressource spécialisée qui doit être engagée par le centre de santé [afin de] discuter avec tous les intervenants concernés de comment on peut implanter ça et faire les ententes nécessaires avec les centres hospitaliers.

Sophie Richard-Ferderber

Les députés Guy Bourgeois et Roméo Saganash ainsi que le conseil des maires de la MRC de la Vallée-de-l'Or, ont manifesté leur soutien à la démarche en signant des lettres d'appui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique