•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 000 signatures contre la fluoration de l'eau à Trois-Rivières

La pétition de la CTETS contre la fluoration de l'eau a recueilli plus de 10 000 signatures

La pétition de la CTETS contre la fluoration de l'eau a recueilli plus de 10 000 signatures

Photo : CTETS

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une pétition rassemblant plus de 10 000 signatures contre la fluoration de l'eau potable à Trois-Rivières a été remise lundi matin au député de Maskinongé, Marc H. Plante. Ce dernier a accepté de la parrainer afin de la déposer à l'Assemblée nationale.

La Coalition trifluvienne pour une eau très saine (CTETS) souhaite que le soutien des 10 441 signataires génère des débats à l'Assemblée nationale d'ici la fin des travaux parlementaires, le 12 juin prochain. Ultimement, la CTETS espère que le programme québécois de fluoration de l'eau potable soit carrément aboli.

Le député de Maskinongé, Marc H. Plante (photo derrière) a accepté de parrainer la pétition.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le député de Maskinongé, Marc H. Plante (photo derrière) a accepté de parrainer la pétition

Photo : CTETS

Des membres de la CTETS seront présents à la séance du conseil municipal de Trois-Rivières, ce lundi, pour informer les conseillers municipaux de la transmission de cette pétition et de son dépôt futur à l'Assemblée nationale.

Le conseil municipal de Trois-Rivières a voté pour la fluoration de l'eau en 2014. Un appel d'offres doit être lancé prochainement afin que l'usine de filtration d'eau de la Ville soit rénovée. L'eau potable à Trois-Rivières pourrait ainsi être fluorée dès 2016.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !