•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pêcher la truite dans des eaux glaciales

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La pêche à la truite au Nouveau-Brunswick a commencé vendredi dans la plupart des rivières, mais l'hiver rigoureux a encore ces jours-ci des conséquences fâcheuses pour les nombreux pêcheurs sportifs.

La pêche à la truite au Nouveau-Brunswick a commencé vendredi dans la plupart des rivières, mais l'hiver rigoureux a encore ces jours-ci des conséquences fâcheuses pour les nombreux pêcheurs sportifs.

C'est le cas notamment dans la rivière Pokemouche, un cours d'eau réputé pour la pêche à la truite mouchetée. Il y a toujours beaucoup de glace sur ses bords. Livain Mallet, un pêcheur, n'en revient pas.

« Je n'ai jamais vu ça. C'est la première fois. Il y a eu de la glace, mais pas comme ça. »

— Une citation de  Livain Mallet, pêcheur de truites

Claude Fortier est prêt à tout pour capturer une truite mouchetée. Avec l'aide d'un ami, il est parvenu à mettre son petit bateau à l'eau. « Ce n'est pas le fun. Ça prend un 4 x 4 », dit-il.

Puisque Livain Mallet s'est installé très tôt sur le bord de la rivière, il n'a rien manqué des acrobaties qu'ont dû faire d'autres amateurs de pêche. « Pousser sur la glace, tirer sur la glace. Ils tombaient sur le dos. Ils se relevaient et poussaient le bateau », explique-t-il.

Au fait, quand on pêche depuis le bord de la rivière est-ce que ça mord? « Pas du tout. Il y a trop de glace. C'est trop froid. Depuis 6 h ce matin, ça ne mord pas. Il n'y a rien », affirme Livain Maillet.

Les efforts de Claude Fortier pour mettre son beau à l'eau ont été récompensés, mais le poisson n'est pas vigoureux. « C'est froid encore un peu. Quand elle mord, elle ne donne pas un gros coup. Elle picoche juste sur le bout », dit-il.

Son ami qui l'accompagne, Wenceslas Chiasson, a aussi pris une grosse truite. Mais, dit-il, il n'y a de place à la pêche pour la vantardise, seulement pour la vérité.

« Je ne vante jamais. Je suis le meilleur pêcheur de truite qu'il y a dans le bas du comté. C'est la vérité. Non, ce n'est pas une histoire de pêche. »

— Une citation de  Wenceslas Chiasson, pêcheur de truites

D'après un reportage de René Landry

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !