•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Népal : trois survivants sortis des décombres

Un homme dans les décombres à Katmandou.

Un homme dans les décombres à Katmandou.

Photo : Danish Siddiqui / Reuters

Reuters
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Trois personnes ont été sorties vivantes des décombres de leur maison huit jours après le séisme qui a dévasté le Népal, ont annoncé dimanche les autorités, mais les sauveteurs ont aussi dégagé une cinquantaine de corps, dont ceux de touristes étrangers, dans une zone touchée par une avalanche.

Le bilan du tremblement de terre du 25 avril atteint désormais 7057 morts et il devrait encore augmenter, car un village entier a été emporté par une avalanche et de nombreux habitants sont portés disparus, ont ajouté les autorités.

Un responsable du ministère de l'Intérieur a expliqué que la police et l'armée avaient extrait trois personnes des décombres dans le district de Sindhupalchpowk, au nord-est de Katmandou, la capitale, dans l'une des régions les plus touchées du pays. Aucun détail supplémentaire n'a été communiqué dans l'immédiat.

Dans la région de Rasuwa, au nord, une équipe de la police népalaise a dégagé les corps de 51 personnes, dont ceux d'étrangers, d'une zone touchée par une avalanche, ont précisé les autorités.

La totalité du village de Langtang a été balayée par l'avalanche, a expliqué Ganga Sagar Pant, le directeur de l'Association népalaise des agences de trekking, dont un représentant se trouve dans la région.

« Tout ce qui reste, ce sont des effets personnels éparpillés, comme des sacs et des vêtements; toutes les maisons ont été emportées dans la pente », a-t-il dit. « Il ne reste rien. Je ne pense pas que quelqu'un ait pu survivre à ça. »

Huit jours après le séisme, nombre de Népalais continuent de dormir à la belle étoile et les rescapés ont peur de regagner leur logis en raison des violentes répliques. Des tentes ont été dressées dans le stade principal de la capitale Katmandou ainsi que sur le parcours de golf de la ville.

600 000 habitations ont été détruites ou endommagées à travers le pays, selon les chiffres des Nations unies. 8 des 28 millions de Népalais sont touchés à des degrés divers par le tremblement de terre, et au moins deux millions d'entre eux ont besoin de tentes, d'eau potable, de vivres et de médicaments pour les trois mois à venir, dit l'ONU.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !