•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moderniser la police pour en réduire les coûts

PPO

Photo : Yvon Thériault

Radio-Canada

Le coût des forces policières à travers la province s'impose comme principal sujet de discussion dans une conférence à Belleville, organisée par l'Association des municipalités de l'Ontario. L'AMO a d'ailleurs publié, cette semaine, un rapport dans lequel elle demande au gouvernement provincial de moderniser les services policiers en Ontario.

« Dans tous les budgets municipaux, le coût de police augmente de 2 à 3 fois l'inflation », affirme le président l'AMO, Gary McNamara.

Son association vient de dévoiler 32 recommandations pour moderniser les services policiers en province. Parmi celles-ci, que les municipalités prennent en charge certains services offerts par la police, comme à Toronto, où un agent s'occupe de la circulation.

Je me dis qu'un policier payé 100 000$ pour diriger un peu de circulation, c'est exagéré.

Le maire de Tecumseh, Gary McNamara

À Kapuskasing, par exemple, des employés municipaux s'occupent de plaintes mineures entre voisins. « Ce qui n'est pas criminel ne concerne pas toujours la police, mais si un agent est appelé sur les lieux, il faut le payer », illustre le maire Al Spacek.

Les chefs de police de l'Ontario voient les recommandations d'un bon oeil, mais craignent une éventuelle privatisation des services policiers.

Le ministre responsable du dossier, Yasir Naqvi, se montre conciliant. Il veut lui aussi moderniser les services de police et se dit même prêt à revoir la loi qui les encadre. La précédente modification de la loi remonte aux années 90.

Avec les informations de Frédéric Pepin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Société