•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La comédienne Guylaine Tremblay appuie les jeunes de Vanier

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Un policier menace un sans-abri.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le mouvement Mobilisation Vanier qui souhaite amasser des fonds pour un projet visant à contrer l'important taux de décrochage scolaire à l'école secondaire de Vanier reçoit l'appui de la Ville de Québec et de la comédienne Guylaine Tremblay, ancienne élève de cette école.

La comédienne s'est faite la porte-parole officielle de ce mouvement qui lance vendredi une campagne de financement populaire dont l'objectif est fixé à 400 000 $.

Les fonds amassés serviront à mettre sur pied un programme sportif à l'école pour créer un sentiment d'appartenance au milieu pour les élèves et continuer de diminuer le taux de décrochage scolaire qui est de 46 %.

Guylaine Tremblay souligne qu'il est important d'investir dans le milieu de vie des élèves.

« C'est un lieu déterminant, les lieux que tu fréquentes adolescent, c'est là que tu façonnes l'adulte que tu vas devenir. [...] Je trouve ça important que les jeunes se sentent fiers d'appartenir à ce milieu, moi je suis très fière de venir de Vanier, ça m'a élevée dans des valeurs d'authenticité », dit-elle.

Le mouvement Mobilisation vanierAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le mouvement Mobilisation vanier lance une campagne de financement populaire.

De l'argent pour des équipements sportifs

Le Mouvement qui met à contribution des intervenants scolaires, la Ville de Québec et des représentants de la communauté d'affaires, souhaite notamment faire l'acquisition d'équipements sportifs pour les élèves de l'école, qui sera dotée prochainement de nouvelles infrastructures.

« On veut qu'ils soient bien équipés, qu'ils soient fiers, on veut un coordonnateur ici dans l'école à plein temps pour ne faire que ça [..] Ensuite, ça va prendre de l'argent pour voyager aller dans des tournois, on veut qu'ils sortent de Vanier et en avoir pour trois ans », explique le maire de Québec Régis Labeaume.

La Ville de Québec, le ministère de l'Éducation, des entreprises et gens d'affaires de Québec ont pour leur part investi 2,7 millions de dollars pour les nouvelles infrastructures sportives de l'école, dont l'aménagement d'un terrain de soccer synthétique qui sera amorcé bientôt.

La campagne de financement populaire est lancée sur la plateforme La Ruche.

Le mouvement Mobilisation Vanier a créé une vidéo pour faire connaître son projet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !