•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Séisme au Népal : où et comment faire un don pour venir en aide aux victimes

Selon Kathmandu Today, ce bébé de quatre mois a été extirpé des décombres d'un immeuble de Bhaktapur, après y être resté au mons 22 heures.

Selon Kathmandu Today, ce bébé de quatre mois a été extirpé des décombres d'un immeuble de Bhaktapur, après y être resté au mons 22 heures.

Photo : Kathmandu Today/CNN

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Au matin du 25 avril 2015, un séisme dévastateur de magnitude 7,8 est survenu près de Katmandou, capitale du Népal. Il s'agit du pire séisme à frapper la région depuis 80 ans. Mercredi, le ministère de l'Intérieur avançait un bilan de 5006 morts et de plus de 10 194 blessés. Plus de 80 personnes ont également trouvé la mort en Inde et au Tibet. 

Le nombre de morts et de blessés augmentera inévitablement au fil des recherches et des opérations de secours, qui se poursuivent.

Les Canadiens qui veulent venir en aide aux personnes touchées par cette catastrophe peuvent le faire en allant sur la page web du ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada à l'adresse : www.international.gc.ca (Nouvelle fenêtre) ( Fonds de secours aux victimes du séisme au Népal) .

Il est aussi possible de faire un don au profit du Fonds Séisme au Népal et dans la région à www.croixrouge.ca (Nouvelle fenêtre), en composant le 1 800 418-1111 ou en communiquant avec votre bureau local de la Croix-Rouge canadienne.

Voici une liste d'autres organismes de bienfaisance qui participent activement aux secours :

Le gouvernement du Canada versera une somme équivalente aux dons personnels offerts entre le 25 avril et le 25 mai aux organismes de bienfaisance qui fournissent une aide aux Népalais.

L'effort de Google et de Facebook

Les recherches et l'aide passent également par Internet et les réseaux sociaux. Google a activé pour le Népal son « Person finder (Nouvelle fenêtre) », outil qui permet de lancer un avis de recherche pour des personnes disparues, ou encore de signaler qu'on détient de l'information à propos de quelqu'un qui manquerait à l'appel.

De son côté, Facebook a mis en place son contrôle d'absence de danger (Nouvelle fenêtre). Les abonnés du réseau social qui se trouvaient dans la région du séisme ont ainsi reçu une notification les invitant à signaler à leurs contacts qu'ils étaient sains et saufs.

Facebook a également lancé un appel aux dons (Nouvelle fenêtre), et promet de donner l'équivalent des contributions de ses usagers, jusqu'à hauteur de 2 millions de dollars américains.

Les Canadiens qui se trouvent dans la zone touchée et qui ont besoin d'une aide consulaire d'urgence doivent communiquer avec le consulat du Canada à Katmandou, au Népal, par téléphone au +977 1 444 1976, avec le haut-commissariat du Canada à New Delhi, en Inde, au +91 11 4178 2000, ou encore avec le Centre de surveillance et d'intervention d'urgence d'Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada, en tout temps, par téléphone au 1 613 996-8885 (appels à frais virés acceptés). Il est également possible d'envoyer un courriel à l'adresse sos@international.gc.ca.

Source : ministère des Affaires étrangères

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !