•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Beaulieu absent pour les quatre premiers matchs

Nathan Beaulieu

Photo : Getty Images / Elsa

Radio-Canada

Nathan Beaulieu restera encore à l'écart du jeu. Le jeune défenseur ratera les quatre premiers matchs du deuxième tour éliminatoire en raison de sa blessure au haut du corps.

Un texte de Diane SauvéTwitterCourriel

C'est ce qu'a confirmé mercredi le directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin.

Le joueur de 22 ans a été blessé à la suite de la percutante mise en échec d'Erik Karlsson lors du troisième affrontement de la série contre les Sénateurs d'Ottawa.

Bergevin est resté muet sur la nature exacte de la blessure et refuse de confirmer la commotion cérébrale pour protéger le joueur et l'organisation.

« Je ne veux pas qu'on pense que c'est un power trip de le cacher. C'est cacher, oui, mais pour une raison. En avançant dans les séries, tu ne veux pas que ton joueur devienne une cible. Et ce n'est pas quelque chose de nouveau, a déclaré le DG. Si on affronte Détroit ou Tampa, je ne veux pas qu'eux autres soient au courant de la blessure. »

D'ailleurs, il a beaucoup été question de cette mise en échec de Karlsson, dimanche, lors du passage du commissaire de la LNH, Gary Bettman, à Kanata. Rappelons que Beaulieu a fait trois présences sur la glace après sa mise en échec, puis il est demeuré sur le banc en troisième période. Ce qui avait soulevé plusieurs questions.

Pas dans la tête de Gary Bettman. Le commissaire s'est cependant montré ouvert à l'idée de faire appel à un médecin indépendant sur place qui prendrait la décision de retirer le joueur ou non, un peu comme dans la NFL. Marc Bergevin ne dit pas non.

« J'ai confiance en nos médecins. Mais si la ligue décide que c'est une option plus égale, je n'ai aucun problème avec ça. Il y a un protocole. »

Mais Bergevin semble vouloir s'en remettre aux premiers symptômes.

« Si à toutes les fois qu'il y a un coup à la tête, on sort le joueur, je pense qu'il y aurait peut-être 10 gars dans chaque club qui seraient dans la salle d'isolement. S'il y a un signe que le gars est ébranlé, là, on le sort. Sinon, on continue. Si à toutes les mêlées, il faut qu'on sorte un gars qui a un coup de poing à la tête, on va être à court [de joueurs]. »

L'expérience des Red Wings et le talent du Lightning

Beaulieu a patiné en solo une quarantaine de minutes mercredi matin à Brossard. Une séance axée sur l'effort cardiovasculaire, ce que font habituellement les commotionnés à leur retour sur glace.

Outre Beaulieu, le défenseur Sergei Gonchar était le seul autre absent pour des motifs d'ordre familial.

L'entraîneur Michel Therrien n'avait apporté aucun changement aux trios ni aux duos de défenseurs depuis le dernier match de la série face aux Sénateurs d'Ottawa.

Therrien a pris un congé des médias et a laissé sa place à Bergevin pour commenter l'état des lieux.

Peu importe l'équipe qui devait l'emporter en soirée entre les Red Wings de Détroit et le Lightning de Tampa Bay, le premier match du deuxième tour se tiendra vendredi au Centre Bell.

Les joueurs du Canadien ont souligné l'expérience des Red Wings et le talent du Lightning.

Les trios à l'entraînement :

  • Galchenyuk-Desharnais-Weise
  • Pacioretty-Plekanec-Gallagher
  • Prust-Eller-Parenteau
  • De La Rose-Mitchell- Smith-Pelly
  • (Flynn, Malhotra)

Les défenseurs :

  • Subban-Markov
  • Emelin-Petry
  • Gilbert-Pateryn
  • (Weaver, Beaulieu)
Les séries éliminatoires 2015

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports