•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Noyade à Peggy's Cove : « mon fils n'était pas un intrépide »

Peggy's Cove

Le phare de Peggy's Cove a besoin d'un bon coup de pinceau.

Photo : Guy R. LeBlanc/Radio-Canada

Radio-Canada

La mère d'un homme de 25 ans de Smith Falls, en Ontario qui s'est noyé dans les eaux tumultueuses de Peggy's Cove, affirme que son fils serait toujours vivant s'il y avait eu de l'équipement de survie près du site.

Jamie QuattrocchiAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jamie Quattrocchi

Photo : CBC

Caroline Quattrocchi affirme que son fils Jamie avait conduit sa voiture avec sa compagne, Britanny Smith, jusqu'en Nouvelle-Écosse, entre autres pour aller voir le site de Peggy's Cove.

Jamie Quattrocchi s'est approché de la mer avec des caméras GoPro au front et au poignet. 

« Il voulait immortaliser la beauté des lieux, raconte sa mère. Il n'était pas un intrépide qui prenait des risques. »

La mer était calme à ce moment. Puis une grosse vague s'est écrasée contre les rochers et Jamie Quattrocchi a trébuché dans l'eau. C'est alors qu'une seconde vague l'a frappé de plein fouet pour l'entraîner au fond de l'océan.

« Brittany a commencé à crier et à agiter les bras », affirme la mère de la victime. Une jeune femme a alors couru jusqu'au restaurant d'où on a appelé des secours. Mais par le temps qu'ils arrivent, Britanny ne voyait plus Jamie », raconte la mère éplorée.

Le corps de la victime n'a toujours pas été récupéré.

« En parlant à Brittany à propos des événements horribles qui se sont déroulés devant ses yeux, elle a dit que la seule chose qui aurait pu sauver Jamie aurait été de pouvoir lui lancer un objet auquel il aurait pu s'agripper. »

Caroline Quattrocchi a pris la route de la Nouvelle-Écosse le lendemain pour voir où son fils était mort « et pour ramener Jamie dans nos coeurs », souligne-t-elle.

Pendant qu'elle organise les funérailles de son fils, Caroline Quattrocchi laisse entendre qu'au lieu de voir les gens faire un don à la famille, elle souhaite que la sécurité soit renforcée à Peggy's Cove, « la seule chose qui compte véritablement pour Brittany et moi. »

« Tout ce que l'on souhaite, c'est que personne d'autre n'ait à vivre une telle tragédie. »

Acadie

Justice et faits divers