•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un étudiant va traverser le Canada à vélo pour la sensibilisation au suicide

suicide-velo-canada

Simon St-Onge va traverser le Canada à vélo pour sensibiliser la population au suicide

Photo : Étienne Dumont, Radio-Canada Acadie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un étudiant de l'Université de Moncton, campus d'Edmundston, parcourra le Canada à vélo pour sensibiliser la population au suicide. Simon St-Onge a été marqué par la mort de son beau-père, qui s'est enlevé la vie en 2014.

Il souhaite amasser des fonds pour la création d'une bourse d'études, à la mémoire de Michel McSween qui s'est suicidé à l'âge de 47 ans. L'homme était très impliqué dans la communauté. Il travaillait au ministère de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail du Nouveau-Brunswick en plus de faire du bénévolat, entre autres à la Fondation St-Louis-Maillet, qui aide justement aux études.

Simon St-Onge veut faire la prévention du suicide, mais aussi l'éloge de la vie, en plus d'amasser des fonds qui devraient permettre la mise sur pied de la bourse d'études Fondation St-Louis-Maillet - Michel McSween. Cette bourse de 1000 dollars par année aidera un étudiant moins fortuné à poursuivre des études universitaires.

« Ce n'est pas un projet qui s'est monté seul, beaucoup de gens m'ont aidé. C'est le genre de projet qui demande beaucoup d'énergie », souligne Simon St-Onge.

Michel a tellement travaillé pour créer des bourses afin de rendre accessible l'éducation à tous les jeunes, que ça prendrait une bourse à son nom, en son honneur.

Simon St-Onge

Le jeune homme admet avoir lui aussi vécu des moments difficiles. Il a eu un épisode de dépression qui a débuté l'été dernier à la suite de la mort de son beau-père. Il s'est repris en mains depuis et il a décidé de poser un geste concret pour faire une différence.

Simon St-Onge est parti à vélo en direction de Sydney, en Nouvelle-Écosse, tout de suite après la conférence de presse. Il prendra l'avion pour Victoria en Colombie-Britannique le 18 juin et il amorcera alors son périple sur deux roues vers Edmundston.

« Je vais boucler la boucle », lance-t-il.  Il espère amasser au total dix mille dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie