•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Séisme : la communauté népalaise de Québec se mobilise

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Téléjournal Le midi, 24 janvier 2006

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le séisme qui a fait plus de 2200 morts au Népal frappe la communauté népalaise de Québec de plein fouet. Au Marché népalais sur l'avenue Eugène-Lamontagne, le téléphone n'arrêtait pas de sonner samedi.

« Je me suis réveillée, j'ai vu les nouvelles je me suis dit : "Mon dieu qu'est-ce qui se passe ?" », raconte la propriétaire du marché.

Bhimaya Kharel Chlretri a de la famille et des amis au Népal. Elle a réussi à parler à certaines personnes dans l'est du pays, mais ses proches qui habitent la capitale, Katmandou, sont injoignables.

« On ne peut pas appeler. Il y a des problèmes avec les connexions, alors on ne peut pas appeler au Népal maintenant, déplore-t-elle. C'est plus que de l'inquiétude. On veut être tout de suite avec la famille. »

La propriétaire du Marché népalais, Bhimaya Kharel ChlretriAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La propriétaire du Marché népalais, Bhimaya Kharel Chlretri

Bhimaya Kharel Chlretri explique que de nombreuses familles népalaises de Québec sont dans cette situation. La communauté népalaise de la capitale est estimée à plus de 1000 personnes.

La propriétaire du Marché népalais s'est rapidement mise à récolter des dons dans son commerce pour venir en aide aux sinistrés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !