•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un leader franco-torontois n’est plus

James Doak

James Doak

Photo : LinkedIn/James Doak

Radio-Canada

L'Alliance française de Toronto pleure la mort de son trésorier et ancien président, James Doak.

M. Doak, un entrepreneur minier, a succombé à une maladie inconnue lors d'un voyage d'affaires en Mongolie. Une enquête est en cours.

Le directeur général de l'Alliance française à Toronto, Thierry Lasserre, le décrit comme un ardent défenseur de la langue, impliqué notamment dans l'agrandissement des bâtiments de l'organisme et école au centre-ville.

Il raconte qu'il « avait des relations familiales avec nous ».

D'origine écossaise, M. Doak, président de la compagnie Khan Resources, s'était épris de la langue et de la littérature françaises, ajoute M. Lasserre.

Il était avec l'Alliance française depuis plus d'une dizaine d'années. C'était un engagement financier, mais il était surtout un homme visionnaire.

Thierry Lasserre, directeur général de l'Alliance française

M. Doak était chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur en France.

Homme d'affaires bien connu

M. Doak se trouvait en Mongolie pour réclamer une somme de 100 millions de dollars au gouvernement mongol.

Selon un porte-parole de la police mongole, une autopsie préliminaire conclut à une mort naturelle. Le rapport final du médecin légiste doit cependant être dévoilé au début de la semaine prochaine.

Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères affirme qu'un responsable du consulat canadien est en contact avec les autorités mongoles.

Khan Resources était engagé dans un litige avec le gouvernement mongol depuis que ce dernier avait annulé les licences que la minière avait reçues pour exploiter la mine d'uranium Dornod, en 2009. Le mois dernier, un tribunal d'arbitrage de Paris avait donné raison à la minière canadienne, d'où le voyage de M. Doak.

En tant qu'expert analyste financier agréé, M. Doak était aussi commentateur sur la chaîne de nouvelles économiques BNN.

Ontario

Francophonie