•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Madeleine Dubé défend son chef

Madeleine Dubé, députée d’Edmundston-Saint-Basile

Madeleine Dubé, députée d’Edmundston-Saint-Basile

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La seule députée francophone du Parti progressiste-conservateur, Madeleine Dubé, se range derrière les propos de son chef Bruce Fitch dans le dossier des autobus scolaires bilingues.

La députée d'Edmundston-Madawaska-Centre rappelle que son parti a développé les principes de la dualité linguistique au Nouveau-Brunswick.

« Nous avons créé la dualité en éducation, nous en sommes très très fiers. Alors, bien entendu que nous appuyons et que nous allons continuer de l'appuyer, ce qui inclut le transport d'autobus séparé. »

Elle défend le chef intérimaire du parti lorsqu'il affirme que c'est une bonne chose que des élèves francophones et anglophones partagent un autobus. Madeleine Dubé insiste sur le fait que Bruce Fitch se référait à une région précise où cette situation est présente et où les gens s'en accommodent.

Elle reprend les propos de son chef, convaincue que le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Serge Rousselle, a voulu créer une diversion avec ce dossier, connaissant combien ce sujet est sensible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie