•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cheval français dopé qualifie le Canada pour Rio

Le cheval Qalao des mers à l'entraînement

Le cheval Qalao des mers et son cavalier Maxime Livio à l'entraînement lors des Jeux équestres mondiaux

Photo : Getty Images / MIGUEL MEDINA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La France a été dépouillée de sa sélection pour la compétition par équipe de saut d'obstacles des Jeux de Rio 2016 après avoir été jugée coupable de dopage. Le Canada a donc pris sa place.

Le cheval Qalao des mers a échoué à un test antidopage pour avoir utilisé un sédatif lors des Jeux équestres mondiaux, disputés en Normandie, en 2014.

Son cavalier Maxime Livio n'a pas administré la version « animale » du médicament fournie par les vétérinaires, a expliqué la Fédération équestre internationale (FEI). Mais un « tranquillisant ayant des effets calmants », a indiqué la FEI.

La France avait fini 4e de la compétition par équipe aux Jeux équestres. Les six premiers pays obtenaient leur billet pour les JO de Rio. Sa disqualification permet au Canada, qui avait pris le 7e échelon, de passer au 6e rang et de se qualifier ainsi pour le rendez-vous olympique.

La décision du tribunal de la FEI ne concernait que la disqualification. Il pourrait y avoir des sanctions additionnelles.

La France peut interjeter appel de la décision auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Si la France obtenait gain de cause, le Canada aurait encore la possibilité de se qualifier pour les JO aux Jeux panaméricains de Toronto cet été.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !