•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Révision des congés dans la fonction publique : « pas si vite », dit Larry Rousseau

Larry Rousseau, vice-président exécutif régional de l'AFPC.

Larry Rousseau, vice-président exécutif régional de l'AFPC.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Selon les projections pour 2015-2016, le gouvernement Harper souhaite réduire de 900 millions de dollars les dépenses liées à la gestion des congés d'invalidité et de maladie des fonctionnaires fédéraux. Le vice-président exécutif de l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC), Larry Rousseau, croit qu'une telle prédiction est prématurée, sachant que des négociations sont en cours.

Le gouvernement conservateur dit qu'il veut assainir et améliorer la productivité de la fonction publique fédérale, en modernisant le système actuel grâce à un régime officiel d'assurance-invalidité à court terme.

M. Rousseau, pour sa part, estime que cette manoeuvre du gouvernement est tout à fait inappropriée.

« Ils sont en train de compter les oeufs qui ont été pondus, avant qu'ils soient pondus. »

— Une citation de  Larry Rousseau, vice-président exécutif de l'AFPC

« [Le président du Conseil du Trésor, Tony Clement] espère qu'il va pouvoir avoir un régime de congé maladie à court terme et avoir des économies. Nous, on dit "pas si vite", nous allons négocier à la table. On verra à la table ce qui va se passer », prévient M. Rousseau.

Par ailleurs, ce dernier dénonce le fait que le budget ne contient pas de sommes pour l'amélioration des salaires des fonctionnaires.

« La mauvaise nouvelle, c'est que toute amélioration que l'on va négocier dans notre convention collective, incluant les augmentations salariales, devra être absorbée dans les budgets d'exploitation des ministères, ce qui équivaut à une coupure », regrette-t-il.

Les négociations entre l'AFPC et le Conseil du Trésor reprendront en mai et se poursuivront jusqu'au mois de juin 2015.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !