•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'importants moyens pour le 150e de la Confédération canadienne

La drapeau canadien se reflète sur un édifice à Ottawa (archives).

La drapeau canadien se reflète sur un édifice à Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le 150e anniversaire de la Confédération canadienne a beau être dans deux ans, le gouvernement Harper a déjà l'intention de marquer le coup.

Un texte d'Emmanuelle de MerTwitterCourriel

Les célébrations profiteront à l'ensemble des villes canadiennes, puisqu'un fonds sera créé pour « la rénovation, l'expansion et l'amélioration de l'infrastructure communautaire existante dans toutes les régions du pays ».

Une mesure semblable avait été adoptée en 1967, lors du centenaire de la Confédération.

Les projets devront notamment célébrer le patrimoine commun aux Canadiens.

De plus, le fédéral spécifie que « les coûts seront partagés avec les municipalités, les organisations communautaires et les entités à but non lucratif. »

Les détails seront annoncés dans les prochains mois.

Des millions pour les festivités

En plus, 210 millions de dollars sur quatre ans sont prévus, dès 2015-2016, pour organiser des événements communautaires locaux en 2017, par exemple des festivals et des concerts.

Pour la région d'Ottawa, le gouvernement parle « de célébrations de la fête du Canada marquantes ». Des activités seront également organisées dans d'autres grandes villes.

D'ici le 150e anniversaire de la Confédération, le gouvernement Harper marquera des dates historiques importantes, dont le 100e anniversaire du droit de vote des Canadiennes en 2016, le 50e anniversaire des Jeux du Canada et le 125e anniversaire de la Coupe Stanley, en 2017.

Autres investissements en infrastructures

Par ailleurs, le Centre national des arts (CNA) d'Ottawa reçoit 110,5 millions de dollars pour renouveler son architecture. Le bâtiment sera ainsi modernisé pour en faire « une installation de calibre mondial ».

Le Musée des sciences et de la technologie du Canada (MSTC) n'est pas en reste, puisqu'il obtient 80,5 millions de dollars, tel qu'annoncé en novembre dernier. Le bâtiment, actuellement fermé, doit subir d'importants travaux de rénovation à la suite de la présence de moisissures, notamment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !