•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des citoyens visitent le projet Zibi

Une vingtaine de personnes ont visité les installations du projet Zibi.
Une vingtaine de personnes ont visité les installations du projet Zibi. Photo: Charlotte Landry, ICI Radio-Canada
Radio-Canada

Une vingtaine de citoyens ont eu accès pour la première fois au site du méga projet immobilier et commercial Zibi du promoteur Windmill, dimanche.

L'objectif de la visite était de faire découvrir le site qui s'étend sur trois millions de mètres carrés et qui inclut l'ancien secteur industriel de la papetière Domtar et les îles Albert et Chaudière.

Tout l'après-midi, les citoyens très intéressés par le projet ont pu parcourir le site sur lequel seront construits les bâtiments résidentiels et commerciaux.

Les deux premiers immeubles résidentiels auront une hauteur de six étages et seront situés sur les berges gatinoises de la rivière des Outaouais. 

Quelques petits immeubles seront démolis, mais l'ancienne usine de Domtar, du côté québécois, sera conservée afin d'être utilisée pour des événements spéciaux et pour des « activités de construction ».

Ces citoyens étaient accompagnés par des représentants des promoteurs du projet, soit les entreprises Windmill et Dream afin de leur expliquer en détail les plans de construction et d'aménagement.

Les gens qui ont participé à cette visite exclusive ont ainsi pu ainsi avoir un accès privilégié aux chutes des Chaudières et visiter l'intérieur des bâtiments de l'ancienne usine Domtar dont certains seront rénovés et utilisés pour des évènements spéciaux.

Les participants sont ravis de la visite, puisqu'elle leur a permis de mieux visualiser cet immense projet dont les travaux s'échelonneront sur une quinzaine d'années.

Jeff Westeinde, l'un des fondateurs de l'entreprise Windmill, a aussi profité de cette occasion pour annoncer que les unités des deux premiers immeubles résidentiels du projet seront en vente d'ici six semaines.

M. Westeinde n'a toutefois pas voulu préciser à quels prix se vendront ces unités, notant seulement qu'ils seront offerts à un prix moyen et qu'il y aura quelques logements de luxe.

D'après le reportage de Charlotte Landry

Ottawa-Gatineau

Société